×

Commune labellisée 3 fleurs

ENVIRONNEMENT : MARLY, VILLE EXEMPLAIRE !

 

Le label Villes et villages fleuris valorise les communes qui œuvrent à la création d’un environnement favorable à l’accueil et au bien-être des habitants. Il récompense les actions menées par les collectivités locales en faveur d’un patrimoine végétal et naturel propice à l’amélioration de la qualité de vie. Contrat rempli pour la ville de Marly !

 

Nous le savons tous, nous traversons une crise climatique et écologique de grande ampleur. Le Grenelle Environnement nous amène vers une mutation écologique qui modifie petit à petit notre vie quotidienne. En plus des normes d’habitat, de gestion des déchets et de transports, il faut, bien évidemment, intervenir au cœur même des villes : aux niveaux des espaces verts et du cadre de vie en général. Depuis 2008, l’équipe municipale de la ville de Marly s’est orientée vers la gestion différenciée. Les critères actuels d’attribution des fleurs dépassent les anciens principes de fleurissement, essentiellement basés sur la quantité de fleurs, on parle désormais de label. La commune a ainsi été récompensée pour son engagement dans les actions de développement durable, ses efforts pour améliorer le cadre de vie, l’animation et la valorisation touristique ainsi que pour son patrimoine paysager et végétal. Elus et agents municipaux, tous s’investissent dans cette aventure pour que Marly continue d’être une ville où il fait toujours mieux vivre.

 

A Marly, des prairies fleuries apparaissent, l’herbe envahit certaines places ou allées, les tontes des pelouses sont plus espacées : ce sont les effets directs de la gestion différenciée. Celle-ci s’adapte à l’usage du lieu : certains espaces moins fréquentés, aux sols plus fragiles, ou écologiquement précieux peuvent être laissés à eux-mêmes, fauchés ou pâturés. D’autres espaces, au contraire, seront intensivement tondus en raison de leurs fonctions, l’exemple extrême étant celui du terrain de football. Ce mode d’entretien des espaces verts préserve le cadre de vie futur de Marly, il est garant d’une réserve de biodiversité, alliant la nature à la ville. C’est pour cela que notre commune a entrepris une gestion écologique des espaces urbains. C’est une des raisons pour laquelle elle a obtenu sa troisième fleur.

Le service des espaces verts est engagé dans la mise en pratique de techniques plus respectueuses de l’environnement. Le choix des matières actives est devenu un critère principal de sélection et l’application systématique de molécules chimiques est proscrite. Depuis la loi du Grenelle Environnement, les collectivités doivent mettre en place une démarche progressive et s’initier à de nouvelles techniques. Utilisation d’engrais organique ou encore paillage (couche mince d’origine végétale disposée sur le sol qui réduit le développement des mauvaises herbes et l’utilisation d’eau) compte parmi ces pratiques novatrices mises en œuvre par notre commune. La volonté de la municipalité est de fleurir toute l’année. En plus des fleurissements traditionnels de printemps, d’été et d’automne avec les chrysanthèmes, Marly parie depuis 2015 sur le fleurissement durable. Les massifs de vivaces sont restructurés et d’autres sont créés ou remplacent des massifs annuels sur des sites stratégiques (cimetière, centre très urbanisé, entrées de ville, etc.).

Après le désherbage à la binette sur les espaces verts de la commune, la municipalité s’est dotée en 2017 de matériels plus conséquents tout en veillant à limiter les impacts sur l’environnement. Le choix s’est donc orienté sur des machines mécaniques permettant de traiter de plus grandes surfaces et de désherber les fils d’eau des voiries. Le travail réalisé est remarquable et ne nécessite pas plus d’interventions que des traitements au glyphosate. La ville poursuit sa politique environnementale et préserve ainsi biodiversité et santé publique.

Après les nombreuses actions en faveur de la flore et de la faune locale (tonte et taille raisonnées, préservation des arbres, protection des hirondelles, hérissons et insectes, 0 phyto dans les espaces verts depuis 2014…), le service des espaces verts poursuit son engagement écologique en participant désormais à la préservation de nos nappes et cours d’eau.